echange de lien

la colère

La colère, 

Pendant le deuil, la colère apparait généralement tournée vers la personne décédée, ou bien vers soi-même.

Elle peut aussi être tourné vers l'entourage, vers le monde, la terre entière...et enfin vers les médécins, dans certains cas.

Cette colère peut nous renvoyer des choses qui nous font peur.

Pourquoi fait-elle peur ? Et dans certains cas a-t-on peur de l'exprimer ? 

Cela ne se fait pas, on ne peut être en colère, c'est impossible, ça n'est pas bien, je ne peux pas être en colère contre celui qui décédée.

Dans certain cas, on ne nous permet pas d'être en colère.

Peut-être que les personnes ne connaissaient qu'une sorte de colère, celle qui exprime la haine, la rage...

On peut se mettre en colère... c'est même conseillé, j'ai le droit à la colère, car celle-ci exprime une injustice et je veux qu'on me fasse justice.

J'ai le droit d'être en colère contre celui qui est parti, contre ce; pourquoi lui ou elle et pourquoi maintenant ?

Si je garde la colère en moi, c'est parce que j'ai appris à ne pas l'exprimer, si je l'exprime, cela me fais violence. 

je dois vivre avec, l'intériorisé pour éviter d'être en contradiction avec moi-même.

En attendant, la colère passe dans tout le corps, nous affaiblie, nous rends plus difficile à vivre, nous fait mal aux épaules, au dos, que sais-je ?

Comment comprendre que la colère bien exprimée, dans un cadre, contre la bonne personne, est salutaire, 

elle permet d'extérioriser un sentiment fort et d'être aidé.

On ne combat pas le sentiment, on le gère.

Le grec utilise deux mots pour exprimer la colère, le français est plus pauvre.

Thymos et Orgée

Deux mots qui ne veulent pas dire la même colère, un qui exprime une injustice, l'autre qui nous met hors de nous. 

La rancune et la haine sont des sentiments qui ne viennent dans la vie que lorsque la personne n'a pas pu dire sa colère, mais ces sentiments s'en vont instantanément lorsque la colère est exprimé.

Ne gardez pas cette colère pour vous, dans votre deuil, trouver un bon interlocuteur qui pourra entendre cette colère, car non dite elle vous blaissera.

Un bon interlocuteur ?

C'est une personne qui ne vous juge pas, qui entend cette colère et qui la légitime, car elle est normal, juste et appropos, par contre elle doit-être exprimé dans un cadre protecteur.

On ne peut accepter la mort sans être en colère...

 

Lionel 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : Sam 17 Déc 2016

×